De la question aux données …

Rappelons notre question de départ :  » Avons-nous conscience de TOUT ce qui est capté par notre cerveau ?  » . J’essaierais ici de trouver un premier élément de réponse. Le but est de faire avancer ma recherche et mon questionnement en apportant une critique constructive sur les réponses trouvées.

D’après une étude menée par un étudiant en doctorat à l’Université d’Arizona, nous ne sommes pas au courant de tout ce qui est capté par notre cerveau. En effet, ce dernier percevrait quotidiennement des choses dont nous n’aurions pas conscience.

Jay Sanguinetti, l’étudiant à l’origine de ce projet, a demandé à plusieurs volontaires d’observer sur un écran une suite de silhouettes noires. Certaines d’entre elles cachaient des objets dans les espaces blancs. Pour mieux comprendre de quoi je parle, voici une image telle que celles utilisées pendant l’expérience.

La question que s’est posée Sanguinetti est la suivante « Est-ce que le cerveau reconnaît et traite ces formes cachées même quand la personne ne les voit pas consciemment ? » . La réponse est oui. En effet, ce test réalisé sur plusieurs personnes a permis de conclure à chaque fois la même chose : le cerveau reconnaît ces objets cachés avant même que la personne ait conscience qu’elle les a reconnus.

Allons plus dans le détail :

Sanguinetti a fait passer une suite d’images, comme celle présentée ci-dessus, à une personne volontaire. Pendant ce temps, l’activité cérébrale de cette dernière était mesurée grâce à des électrodes placées sur sa tête (voir ci-contre).

Sur le graphique représentant l’activité cérébrale de la volontaire (voir ci-dessous) nous pouvons voir une sorte de « vague » appelée N400. Cette dernière indique que le cerveau a reconnu un objet et l’a associé à un sens particulier. Et tout ceci 400 millisecondes après que l’image ait été montrée (d’où le N400). Autrement dit, le cerveau a « vu » l’objet caché et a « compris » qu’il s’agissait d’un objet réel.

Puis, au même moment, Sanguinetti a demandé à la personne volontaire si elle voyait l’objet caché et cette dernière répondait négativement. Ce n’est seulement qu’au bout de plusieurs secondes que la personne ne se rend compte de la forme cachée.

Ces données me semblent fiables et l’expérience a l’air solide. Néanmoins, la réponse me semble un peu trop généralisée pour le cas traité. Je m’explique : Ici, des tests ont été réalisés en utilisant des sortes d’illusions d’optique. Cependant la réponse (étant que le cerveau traite certaines choses dont nous n’avons pas conscience) porte sur l’ensemble de la vie d’une personne et de tous les « objets cachés » qu’elle peut rencontrer au cours de sa vie. Pour moi, la réponse ne peut s’appliquer qu’au cas des illusions d’optique. On ne peut pas être sûrs que ceci s’applique QUOTIDIENNEMENT, ou en tout cas , ceci n’est prouvé nulle part.

De plus, cette expérience et ces tests nous permettent seulement de dire que le cerveau « voit » des choses que nous ne voyons pas . En revanche, il n’y a pas de travaux ou recherches scientifiques nous expliquant pourquoi. Je trouve cela assez dommage car, après tout, c’est ce qui est le plus intéressant.

Pour conclure, cette expérience nous a montré que nous voyons toutes les choses qui nous entourent mais nous n’en avons pas toujours conscience. Et quand je dis « voyons » je parle bien entendu du cerveau. En effet, ce dernier voit tout et traite tout, mais parfois, il arrive que l’information traitée n’atteint pas le niveau de la conscience.

Ainsi, nous pouvons maintenant répondre à notre question du départ qui était «Avons-nous conscience de TOUT ce qui est capté par notre cerveau ? ». La réponse est non.Cependant, je ne suis pas satisfaite de cette réponse car je la considère incomplète.En effet, il nous manque encore de nombreuses informations dont la principale est « Pourquoi n’avons-nous pas conscience de certaines choses alors que le cerveau les a reconnues et traitées ? »

Après avoir longtemps réfléchi à comment aborder ce problème et à comment reformuler ma question de manière à trouver des réponses satisfaisantes et complètes, j’ai abouti à la question suivante : « Quelle est la différence entre sensation et perception , et comment peut-on l’expliquer ? ».

A présent , c’est cette piste que je vais suivre en espérant trouver des réponses .

A suivre …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s